Un club mythique

Le temps des pionniers… 1898… 1905

Dans un contexte économique favorable marqué par d’importants échanges avec le monde anglo-saxon, quelques jeunes Mazamétains, fils de famille pour la plupart, sont séduits par un nouveau sport pratiqué par des amis d’outre-manche. Ils implantent le Rugby en 1898.photo1

Lorsque la pratique du Rugby commence à faire quelques adeptes, c’est encore l’époque héroïque. Les joueurs se déplacent à leurs frais, en chemin de fer ou en diligence, emportant avec eux les poteaux de buts qu’ils plantaient ensuite sur le premier espace plat qui pouvait servir de terrain improvisé. Tout était, bien entendu, à organiser aussi bien en matière administrative que sur le plan purement technique.
Albert VIDAL, Charles MAFFRE, Eugène BRENAC et Maurice CASTAGNÉ, promoteurs du Rugby Mazamétain, se contentèrent donc de solliciter leur admission au Véloce Club Mazamétain que présidait à l’époque Célestin BOURGUIGNON, chimiste photographe.

Ainsi se créée la première Association civile de Rugby dans le Tarn en 1898 et dont le siège est au Café du Cours à Mazamet.

 

En 1905… Le Rugby gagne Mazamet

C’est à partir de 1905, dans les toutes premières années du XXème siècle, qui va connaître tant de rebondissements, que le Rugby prend à Mazamet une dimension nouvelle. Un nouveau président, Albert VIDAL, qui sera Maire de la ville en 1912, lui donne une organisation associative ; désormais, c’est le Sporting Club Mazamétain, qui, en bleu et noir, va sur tous les terrains défendre les couleurs de la ville. Une nouvelle équipe de jeunes joueurs se constitue autour de Léon FERRAND et Armand VENE à leur retour du service militaire ; tous deux auréolés par le titre de Champion de France militaire qu’ils ont remporté avec le 16e régiment d’infanterie de Brive.
La présence de quelques anciens, Arthur ESCANDE, Henri MOULIS, Eugène CASSAN, Gustave FARENC et Hector BOURGUIGNON, viendra étoffer le groupe.

Une belle équipe est en train de se constituer.
Les résultats vont rapidement confirmer sa valeur.

1911… Une année faste pour le Rugby Mazamétain

Le 1er janvier – Le Sporting est champion du Tarn.
Il bat par un score sans appel de 14 à 0 son voisin et rival le Castres Olympique. C’est pour l’époque un exploit sans précédent !

Le 10 mars – Le Sporting enlève le titre de 3ème série et devient Champion des Pyrénées.
Il bat l’équipe de St Girons sur son terrain par 9 à 3.

Voici l’équipe qui enleva les deux titres
Debout de gauche à droite : Gustave FARENC, Edmond BOUTEILLÉ, Eugène CASSAN, Henri MOULIS, L. FERRAND, BLATTES, Fernand BENEZECH, René ROQUES, R. BRUNIQUEL.
Accroupis de gauche à droite : Hector BOURGUIGNON, Arthur ESCANDE, Georges MICOULAUT, H. CHADEFAUX, P. MONCAMP, Gilbert ALQUIER.

 

 

En 1924… Un Mazamétain joue pour la première fois en équipe de France

1921 restera surtout une date importante dans l’histoire du Sporting. pour la première fois de son histoire, des joueurs de talent viennent renforcer l’effectif local. L’ailier BACQUET champion de France avec le stade toulousain et qui a joué en équipe de France rejoint Mazamet. Avec lui arrivent à la fin de leur service militaire ANDOUAR, un solide pilier et le troisième ligne RAYNAUD, tandis que NOUVEL, ANTHONY et PRAT brillent en lignes arrières.

Avec de tels atouts, la saison 1923/1924 sera couronnée de succès.

3 équipes sont engagées dans le Championnat des Pyrénées de deuxième série. les 3 équipes enlèvent le titre.

La finale jouée en Avril 1924, voit Mazamet battre Graulhet par 3 à 0. la rencontre avait attirée une foule considérable et tous les records de recettes furent battus en la circonstance avec une somme de 12 900 francs fort élevée pour l’époque.

Cette équipe première, expérimentée et complète, comprenait dans sa ligne d’avants Louis LEPATEY et son frère Charles ainsi que le troisième ligne Camille GUICHARD fort populaire, sous le surnom de « Camillou ». Se faisaient également remarquer dans ses lignes d’arrières : VERGNES, BONNET, DAUSSET et surtout le « back » Justin BERGER, demi-frère de Camillou, qui a laissé à Mazamet le souvenir d’un arrière incomparable.
C’est aussi l’année qui permet à Louis LEPATEY de porter en trois occasion le maillot de l’équipe de France au poste de pilier sous le capitanat du célèbre Narbonnais CASSAYET : contre l’Écosse le 1er janvier au stade Pershing à Paris, l’Irlande le 26 janvier à Dublin et l’Angleterre le 23 février à Twichenham. Son frère Charles sera retenu en deuxième ligne pour jouer en France B. Un grand club est en train de naître à Mazamet.

SCM_logo

Le palmarès du Spoting Club Mazamétain

Équipe 1 :
1911 : Champion des Pyrénées – 3ème Série et Champion du Tarn
1919 : Champion des Pyrénées – 3ème Série (Reprise du titre)
1924 : Champion des Pyrénées – 2ème Série
1925 : Champion des Pyrénées – Honneur (accès à la 1ère Division)
1930 : Champion des Pyrénées – Honneur
1938 : Champion des Pyrénées – 2ème Série

1924 : Champion de France – 2ème Série
1938 : Champion de France – 2ème Série
1939 : Champion de France – 3ème Division
1985 : Champion de France – 2ème Division

1926 : Finaliste du Championnat de France – 2ème Division (Fédérale)
1958 : Finaliste du Championnat de France – 1ère Division (Nationale)

1958 : Vainqueur du Challenge Yves du Manoir

1955 : Finaliste du Challenge Yves du Manoir

1952 : Vainqueur du Challenge P.ROCCA

1973 : Vainqueur du Challenge de l’amitié

1979 : Challenge MERCIER
Meilleur club français du mois de février 1979

1992 : Vainqueur de la coupe de l’espérance

Équipe réserve :
1962 : 1/2 finaliste du Championnat de France

1978 : Champion des Pyrénées

1983 : Finaliste de la coupe des provinces

Équipe juniors :
1956 : 1/2 finaliste du Championnat de France

1983 : Finaliste de la coupe Frantz REICHEL Groupe B

 

Extrait du livre « Cent ans de Rugby à Mazamet »