SCM : rude apprentissage !

1-SCM vs Bressane_08_09_2019

Crédit photo : © Plautin Christophe

 

      En ouverture du championnat de France de fédérale 1, échelon national supérieur du rugby à XV amateur, le SCM recevait Bourg-en-Bresse (ex pro D2) à la Chevalière.
       Les travées du stade étaient bien remplies ; dirigeants et bénévoles avaient fait le nécessaire pour créer une ambiance festive à la hauteur de l’événement : repas, chanteur et jeux gonflables… pour accueillir comme il se doit son hôte du jour. Les élus locaux étaient également présents pour officialiser les eménagements divers, permettant un meilleur accueil du public, dans une plus grande convivialité.
      Tout le monde savait que la tâche allait être rude pour les bleus et noirs face à une équipe qui n’a rien d’une équipe amateur et qui, d’ores et déjà, fait de la remontée à l’échelon supérieur son unique objectif. Un budget huit fois plus important que celui du Sporting, 29 joueurs professionnels et des infrastructures permettant de s’entrainer quotidiennement dans les meilleures conditions.
     Menés de 12 points au bout de 8 mn, les supporters les plus optimistes ont vite compris que les deux équipes n’allaient pas jouer la même partition. Certes, le score final est lourd, sûrement trop à la vue du second acte, mais il est représentatif de la différence qui existe entre une équipe qui monte de fédérale 2 et une autre qui arrive du monde professionnel, avec un effectif quasiment identique.
     Dimanche prochain, le Sporting se déplace à Bourgoin avec encore une opposition toute aussi délicate à gérer.
Après cette rude entrée en matière dans l’élite du championnat amateur, des jours meilleurs peuvent être espérés.

Jérôme Ginieys